VIENT DE PARAÎTRE. Terrains sensibles au Maghreb et au-delà. Acteurs, chercheurs et affects

Auteures : Monia Lachheb, Constance de Gourcy (dir.)
Édition : IRMC-Nirvana
Pages : 216
Année : 2022

L’ouvrage est disponible en consultation à la bibliothèque de l’IRMC et en librairie en Tunisie.

Présentation : Les sciences sociales exigent des chercheur·e·s des données empiriques qui servent de socle pour son analyse et sa lecture du réel. Ces données émanent du terrain qui correspond à un espace, un objet, des interactions avec des personnes-ressources et des personnes enquêté·e·s selon un protocole méthodologique spécifique. Par-delà la diversité des terrains, quelles sont les dimensions qui les rendent sensibles ? Comment s’inscrivent-ils dans les mutations des sociétés contemporaines et les révèlent-ils comme enjeux nouveaux de connaissance ?

Les textes réunis dans cet ouvrage mettent en perspective des terrains dits sensibles dans l’espace maghrébin et, au-delà, dans des contextes démocratiques et autoritaires. Ils éclairent les enjeux qui se posent aux chercheur·e·s lorsqu’elles et ils font face à des groupes sociaux peu visibles ou stigmatisés, des situations dangereuses, des pratiques illégales ou encore des objets tabous. Loin de toute posture de surplomb, l’ouvrage offre des réflexions inédites sur l’activité de recherche et de fabrique de connaissances au plus près des multiples défis que pose l’étude des terrains sensibles.