Chercheurs, doctorants et stagiaires peuvent rejoindre l’équipe de recherche de l’IRMC, pour des durées variables et dans des statuts différents (MEAE, CNRS, Universités françaises ou étrangères) dans les conditions et selon les procédures suivantes :

Accueil en délégation CNRS

L’accueil en délégation des enseignants-chercheurs relève du dispositif général d’accueil pour activité de recherche au CNRS. La délégation est une position spécifique aux maîtres de conférences et aux professeurs des universités. L’enseignant-chercheur délégué au CNRS continue d’être rémunéré par son administration d’origine ; il cesse tout service d’enseignement pendant le temps de sa délégation (6 mois à temps plein, 1 an à temps plein ou 1 an à mi-temps) pour se consacrer à une activité de recherche dans une unité du CNRS.

L’IRMC encourage toute candidature de ce type s’inscrivant dans ses différents pôles de recherche pour des activités de recherche contemporaine en sciences humaines et sociales portant sur l’aire régionale maghrébine. La date limite de dépôt des dossiers est fixée par la direction de chaque établissement d’enseignement supérieur.

Mobilités de chercheurs CNRS

Les chercheurs et ingénieurs CNRS peuvent demander une mobilité dans un laboratoire à l’étranger. L’IRMC est susceptible d’accueillir tout chercheur ou ingénieur s’intégrant dans ses différents pôles de recherche pour des activités de recherche contemporaine en sciences humaines et sociales portant sur l’aire régionale maghrébine.

Aide à la mobilité internationale (AMI)

L’IRMC propose des aides à la mobilité internationale (AMI), attribuées par le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, à des étudiants doctorants inscrits en thèse dans une université française, d’une durée de 12 mois, renouvelables une fois. Leur recherche doctorale doit nécessiter un besoin de mobilité au Maghreb et une résidence en Tunisie (au moins 8 mois sur 12). Les bénéficiaires sont prioritairement choisis pour mener à bien leur travail de thèse, mais le fait que leur sujet de recherche s’inscrive dans l’un des programmes de recherche actuellement conduits à l’IRMC sera considéré comme un atout supplémentaire. Ils sont d’ailleurs susceptibles d’être sollicités pour participer aux activités de recherche de l’Institut (organisation de leur propre colloque et/ou journée d’études, publications, etc.).

Le montant de l’aide est actuellement d’environ 915 € par mois. Les allocataires bénéficient d’un billet d’avion A/R. Il leur revient de trouver eux-mêmes à se loger sur leur lieu d’affectation. Il est rappelé que l’AMI n’étant pas considérée comme un salaire, elle n’ouvre droit ni aux prestations sociales, ni aux allocations chômage et ne peut être prise en compte dans le calcul des droits à la retraite. Les bénéficiaires doivent donc souscrire eux-mêmes les assurances nécessaires pour une résidence à l’étranger concernant la couverture des dépenses de santé, accidents du travail, rapatriement.

Bourses

Les Bourses de recherche de moyenne durée de l’IRMC sont des bourses de 1 à 3 mois permettant à des doctorants engagés dans les champs thématiques et géographiques couverts par l’IRMC d’obtenir une aide pour leurs activités de terrain en Tunisie en présentant une demande auprès de la direction de l’IRMC. Les doctorants peuvent adresser des demandes spécifiques de bourses de courte durée, en joignant à leur demande un CV, un projet de recherche, une lettre de motivation précisant leur programme de travail durant le séjour, le site et la date du voyage prévu, et une lettre de leur directeur de thèse.

Les Bourses de recherche IRMC-SCAC d’Alger sont des bourses de 1 à 3 mois permettant à des doctorants engagés dans des recherches contemporaines sur l’Algérie de bénéficier d’une aide pour leurs activités de recherche en France, en Tunisie ou en Algérie sans obligation de résidence en Tunisie.

Doctorants associés

Sont éligibles à ce statut, les doctorants inscrits en thèse ; qui participent aux activités de l’IRMC (programmes, publications, etc.) ; qui ont un terrain au Maghreb ; qui travaillent sur un des pôles de recherche de l’Institut ou sont rattachés à un des programmes de recherche en cours.

Est exigé la production d’un CV, d’un projet de recherche et d’une demande d’association motivée. La demande d’association est soumise au Comité d’évaluation et est validée par une lettre de la direction de l’IRMC. L’association doit s’exprimer au cours de sa durée par une publication d’article et/ou l’organisation d’une manifestation et/ou la participation à une des manifestations de l’IRMC.

 Toute demande devra être envoyée à :direction@irmcmaghreb.org.