Hassan Boubakri

Hassan Boubakri

CV

Date d’entrée pour les associé.es : depuis 1999
Titre et institution de rattachement :
– à l’IRMC (1999-2002) : coordinateur de programme de recherche triennal (Les nouvelles configurations migratoires au Maghreb) ; chercheur associé depuis 2003 ;
– Professeur de géographie et des études migratoires à l’Université de Sousse ;
– Membre du Laboratoire SYFACTE (Système d’Informations, Formations, Aménagement, Cartographie, Télédétection et Environnement), l’Université de Sfax.
– Membre associé de Migrinter (UMR 7301/CNRS/France) ; chercheur associé à l’IRMC.

Discipline et objet de recherche :
– Migrations irrégulières, asile, réfugiés, et politiques migratoires menées par les pays de destination, de transit ou d’origine, au Nord, comme sur la rive sud de la Méditerranée ;
– Les flux migratoires internationaux en Afrique du Nord et dans ses voisinages (UE, Méditerranée et Afrique sub-saharienne), leur gestion par les États et les organisations internationales (telles que le HCR, l’OIT, l’OIM…) ;
– Activités des OSC en matière de migration, d’asile et de droits de l’Homme ;
– Migration, investissements et développement dans les régions d’origine, comme dans les sociétés et zones de destination ;
– Les liens entre la migration, le marché du travail, l’emploi et les compétences, dans le cadre de programmes internationaux.
Membre de réseaux académiques et de recherche internationaux :
– Membre du NAMAN (North African Migration Academic Network) – Algérie, Égypte, Libye, Maroc et Tunisie ;
https://www.icmpd.org/news-centre/news-detail/project-news-academia-conference-ii-on-inclusive-migration-governance-in-north-africa-in-tunis/
– Partenaire national (Université de Sousse) et membre du comité de pilotage de l’EuroMedMig (Mapping European Mediterranean Migration / Jean Monnet Network ; Leader : Universitat Pompeu Fabra / Barcelone), financé par le programme Erasmus + Réseau Jean Monnet de la Commission européenne (2019-2022) : https://www.upf.edu/web/euromedmig
– Partenaire national (Université de Sousse) du réseau MADAR (Maghreb Action on Displacement and Rights), de 3 universités britanniques (Keele, Manchester, Edinburgh), 3 universités/centres de recherche nord-africains (Rabat, Alger, Sousse) et 3 ONG partenaires associées.
https://madar-network.org/en/ 
– Membre du groupe de travail sur les migrations mixtes en Afrique du Nord (NAMMTF), coordination avec le secrétaire du réseau des Nations Unies sur les migrations.
– Membre du réseau de chercheurs sur la migration mixte en Afrique du Nord – OIM et Université américaine du Caire (AUC) / Centre d’Études sur la Migration et les Réfugiés (CMRS). 
– Conférencier et superviseur à l’Ecole Supérieure des Forces de Sécurité Intérieure (2016 ; 2019 ; 2020) ;
– Professeur invité à l’Université de Tampere – TAPRI (Tampere Peace Research Institute) en 2018 ; à l’Université Ça Foscari de Venise (2002-2020) ; à l’Université de Nice Antipolis (2015) ; à l’Université de Agha Khan à Londres (2008) et à l’Université de Poitiers (1999).
– Référent tunisien du programme “Joint Master Degree Erasmus Mundus” (2015-2018, www.mastermimplus.eu) mené par un consortium de six universités méditerranéennes (Université Cà Foscari,Université autonome de Barcelone, Université Paul Valéry de Montpellier, Université de Sousse, Université Moulay Ismail à Meknès et Université de Strasbourg).
– Conférencier au Master Erasmus « Migration Studies » à Université El Manar, UniMed, COSPE, Université de Westminster, Université de Grenade  et Université de Palerme (2020-2022).