Alia Gana

Alia Gana

BIBLIOGRAPHIE

Date d’entrée pour les associé.es : depuis 2012
Titre et institution de rattachement : Directrice de recherche au CNRS. 

Discipline et objet de recherche : Sociologue (PhD Cornell University), directrice de recherche au CNRS (UMR LADYSS), elle s’intéresse aux champs de la sociologie rurale. Ses recherches ont porté sur transformations du monde rural et agricole, cherchant à saisir les processus complexes qui contribuent à la dynamique et à la différenciation des formes sociales de l’agriculture et des territoires ruraux au Maghreb et en Méditerranée. Durant son affectation à l’IRMC à partir de 2012, la problématique des inégalités socio-territoriales et les mobilisations auxquelles elles ont donné lieu dans le contexte des « soulèvements arabes » ont été au centre de son programme de recherche, articulé autour de trois axes principaux, (1) les conflits et les mobilisations collectives pour l’accès à la terre et aux ressources, (2) la gouvernance et le développement des territoires, (3) les dimensions territoriales du rapport au politique et des comportements électoraux. Elle a poursuivi cette direction de recherche sur les rapports entre démocratie, territoires et développement dans le cadre de l’ERC Advanced Grant TARICA : « Changements politiques et socio-institutionnels en Afrique du Nord. Concurrences des modèles et diversité des trajectoires », dont elle a assuré la coordination scientifique à partir de 2017.  Ce projet, hébergé conjointement par l’IRMC et le LADYSS, explore la diversité des trajectoires suivies par cinq pays d’Afrique du Nord au lendemain du « Printemps arabe », ainsi que les conflits qui ont opposé les acteurs sociaux et politiques autour des modèles de société, des régimes politiques, de la justice sociale et du développement (https://tarica.hypotheses.org/).

Publications récentes

BERGER Martine, CHALÉARD Jean-Louis, GANA Alia (dir.), 2021, Crise des modèles ? Agricultures, recompositions territoriales et nouvelles relations villes-campagnes, n° 37, Paris, Grafigéo, UMR Prodig.

GANA Alia, VAN HAMME Gilles, 2020, « Les bouleversements politiques en Afrique du Nord au prisme de l’analyse électorale », Maghreb-Machrek, n° 243, [En ligne : https://www.cairn.info/revue-maghreb-machrek-2020-1.htm].

GANA Alia, AÏT-AOUDIA Myriam, 2020, « Les partis islamistes ont-ils vraiment changé ? », L’Année du Maghreb, n° 22, [En ligne : https://doi.org/10.4000/anneemaghreb.6151].

2020, « Les usages sociaux de la justice transitionnelle en Tunisie : à qui profite le statut de “région victime” ? », in É. Gobe (dir.), Justice et réconciliation dans le Maghreb post-révoltes arabes, IRMC-Karthala, 123-139.

GANA Alia, SIGILLÒ Ester, 2019, « Les mobilisations contre le rapport sur les libertés individuelles et l’égalité (COLIBE) : Vers une spécialisation du parti Ennahdha dans l’action partisane ? », L’Année du Maghreb, n° 21, [En ligne : http://journals.openedition.org/anneemaghreb/6012].

GANA Alia, TALEB Marouen, 2019, « Mobilisations foncières en Tunisie : révélateur des paradoxes de l’après “révolution”, Confluences Méditerranée, vol. 108, n° 1, 31-46, [En ligne : https://www.cairn.info/revue-confluences-mediterranee-2019-1-page-31.htm].

2018, « Protestations et action collective en milieu agricole et rural : Enjeux et paradoxes du processus de changement politique en Tunisie », in A. Allal, V. Geisser (dir.), Tunisie : Une démocratisation au-dessus de tout soupçon ?, Paris, CNRS Éditions, 57-71.